Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Gérontologie générale

La pemphigoïde bulleuse du sujet âgé

Publié le 17 Avr 2012

P. SENET, Hôpital Tenon, Paris

Cette pathologie courante dans le grand âge peut être détectée avant l’apparition de bulles devant une éruption prurigineuse. La corticothérapie locale est une alternative à la voie orale, à condition d’être parfaitement bien réalisée. Le risque de rechute et de morbimortalité reste néanmoins élevé. La pemphigoïde bulleuse (PB) qui touche les sujets âgés est la plus fréquente des dermatoses bulleuses auto-immunes. La pemphigoïde cicatricielle, forme particulière de la PB, est beaucoup plus rare et d’expression principalement muqueuse (bouche : 80-90 %, oeil : 50-70 % avec risque de cécité, peau : 25 %).
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité