Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie

La maladie veineuse thromboembolique après 75 ans. Une prise en charge délicate

Publié le 30 Nov 2010

V. SIGURET, Service d’hématologie biologique, Hôpital européen Georges Pompidou, Paris

La maladie veineuse thromboembolique (MVTE) est une pathologie fréquente chez le sujet âgé de plus de 75 ans, avec une incidence annuelle supérieure à 1 %. Les difficultés de prise en charge des patients âgés tiennent à leur état de fragilité : ces patients ont à la fois un risque hémorragique et thrombotique accru comparativement aux sujets plus jeunes. Les fréquentes comorbidités, parmi lesquelles l’insuffisance rénale, les pathologies intercurrentes aiguës et la polymédication, compliquent le maniement des anticoagulants, médicaments à marge thérapeutique étroite. Ces patients sont le plus souvent exclus des essais cliniques et l’extrapolation des résultats obtenus chez des sujets plus jeunes n’est pas toujours fondée. Aussi, plus que chez tout autre patient, la balance bénéfice/risque doit-elle être évaluée soigneusement. L’éducation du patient ou de sa famille contribue grandement à minimiser le risque hémorragique.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité