Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie

L’ablation de la fibrillation auriculaire chronique

Publié le 30 Jan 2010

A. PISAPIA, Hôpital Saint-Joseph, Marseille

Le traitement de première intention de la fibrillation auriculaire (FA) paroxystique ou chronique est le traitement anti-arythmique.
Dans les recommandations américaines et européennes publiées en 2006 chez les patients en FA paroxystique en cas d’échec d’une médication anti-arythmique, l’ablation par radiofréquence est le traitement proposé en deuxième intention. Il n’en est pas de même pour les patients atteints de FA chronique ; dans ces cas, seul un traitement ralentisseur associé à un traitement anticoagulant est indiqué. La question qui se pose est donc : pourquoi traiter la FA chronique ? La FA est un facteur indépendant de morbi-mortalité, qui augmente le risque thromboembolique et le risque d’insuffisance cardiaque, surtout en cas de FA chronique et de classe II-III NYHA.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité