Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie

HTA : un vieux rêve réalisé, l’inhibition thérapeutique de la rénine

Publié le 30 Oct 2009

L. E. d’après une conférence de presse de Novartis, avec la participation de X. Girerd, G. Nguyen et A. Pathak

Malgré la prise en charge et les traitements existants, le contrôle tensionnel reste souvent insuffisant, notamment chez les patients à haut risque cardiovasculaire. En France, d’après l’étude ENNS, le contrôle de l’HTA serait obtenu chez 50,9 % des hypertendus traités. Les conséquences du mauvais contrôle tensionnel sont lourdes. Dans le monde, il serait la cause des deux tiers des accidents vasculaires cérébraux, de la moitié des maladies cardiaques ischémiques, 7,1 millions de décès (12,8 % de la totalité) et 64,3 millions de cas d’incapacité par année (4,4 % du total).
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité