Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Congrès

HTA et troubles cognitifs

Publié le 30 Avr 2011

Y. KAGAN, Fondation de Rothschild, Paris

12es Rencontres de Gérontologie Pratique

L’intérêt du traitement antihypertenseur dans la prévention du déclin cognitif, qu’il s’agisse d’une démence vasculaire ou d’une maladie d’Alzheimer, est établi mais mérite d’être davantage précisé. Des études en cours se focalisent sur l’effet prédictif sur le déclin cognitif de la réduction des hypersignaux de la substance blanche en IRM en traitant l’HTA. D’autre part, l’inhibition directe de la rénine constitue une nouvelle classe antihypertensive prometteuse pour réduire davantage la pression artérielle dans le grand âge et peut être aussi le déclin cognitif associé.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité