Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie

Fibrillation atriale asymptomatique : que faire ?

Publié le 30 Jan 2010

J.-Y. LE HEUZEY, K. CHACHOUA, A. LEPILLIER, X. WAINTRAUB, F. MONSEL, T. LAVERGNE, M. PORNIN, HEGP, Paris

En l’état actuel des connaissances, les conséquences thérapeutiques d’une constatation de fibrillation atriale (FA) asymptomatique sont relativement claires : aucun traitement à visée anti-arythmique, voire même ralentisseur, n’est indiqué si la fibrillation n’est pas trop rapide ; en revanche, la présence éventuelle de facteurs de risque thromboembolique impose l’anticoagulation selon les mêmes règles que pour une fibrillation symptomatique. Au-delà de ces considérations peu discutables, se pose un grand nombre de questions, principalement sur la signification pronostique de la FA asymptomatique.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité