Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Gérontologie générale

Faut-il de nouveaux antihypertenseurs chez nos patients âgés ?

Publié le 25 Jan 2012

O.HANON1, Y.KAGAN2 1. Hôpital BROCA, Paris 2. Fondation de Rothschild, Paris

Seuls 30 % des patients hypertendus de plus de 65 ans sont bien contrôlés, c'est-à-dire avec une pression artérielle à moins de 140/90 mmHg. L’une des principales raisons de ce mauvais contrôle tensionnel chez la personne âgée réside dans la difficulté de faire suffisamment baisser la pression artérielle systolique avec les classes d’antihypertenseurs actuellement disponibles : diurétiques thiazidiques, IEC, ARAII, antagonistes calciques, bêtabloquants.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité