Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Nutrition

Dénutrition du sujet âgé : quelle prise en charge ?

Publié le 14 Fév 2012

Y. KAGAN, Fondation de Rothschild, Paris

Deux cas de figure selon que la dénutrition est modérée ou importante. Dans le premier cas, la renutrition va de soi, mais quand elle s’intègre dans une problématique plus vaste d’isolement ou de handicap cognitif, le probléme est celui d’une prise en charge sociale adaptée. Dans le second cas, la question est d’évaluer le pronostic de la ou des pathologies sous-jacentes, afin de déterminer si on s’oriente vers une prise en charge active de la pathologie et de la dénutrition, ou si, au contraire, dans un contexte de soins palliatifs et de confort, on privilégie de satistaire le goût plus qu’un illusoire et harcelant objectif nutritionnel.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité