Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cancérologie

Cancer du sein chez la femme ménopausée. L’insuline au coeur du débat

Publié le 8 Déc 2010

C. JAMIN, Paris

L’augmentation d’incidence des cancers du sein observée après la ménopause chez les femmes recevant certains traitements hormonaux (THM) et sa diminutionconsécutive à l’arrêt de ces THM ne peuvent trouver d’explication rationnelle dans l’effet qu’exerceraient les stéroïdes exogènes à eux seuls. C’est oublier qu’il existe bien d’autres facteurs de risque de cancer du sein à la ménopause, ne seraitce que l’âge et les modifications métaboliques qui interviennent à cette période de la vie,notamment une augmentation de la masse grasse, dans une population majoritairement en surpoids, associée à une insulinorésistance et un hyperinsulinisme.

L’insuline, hormone associée à une augmentation du risque de cancer du sein, réapparaît dans le débat. Sans éclipser totalement la responsabilité des stéroïdes sexuels, elle apparaît néanmoins comme un facteur de risque tout aussi plausible que ces derniers.

Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité