Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Peau - muqueuse - plaies

Actualités en physiopathologie du vieillissement cutané

Publié le 3 Mai 2011

Y. GALL, Service de dermatologievénéréologie, CHU de Toulouse

Le vieillissement cutané s’exprime à la surface de la peau par des modifications cliniques visibles qui sont sous-tendues par des altérations histologiques et biochimiques progressives. Celles-ci sont secondaires à la combinaison de facteurs génétiques et de facteurs environnementaux qui s’associent au cours du temps (1).  La peau, située à l’extérieur de l’organisme, se trouve particulièrement exposée aux agressions radicalaires de l’environnement (UV, pollution, détergents, etc.). Le photovieillissement  est le principal témoin de ces agressions répétées : rides, taches dyschromiques, parfois carcinomes apparaissent sur les zones exposées. La peau perd sa souplesse et se fragilise (cicatrices stellaires, purpura de Bateman).

Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité