Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Gynécologie

IRM mammaire : quelles indications ?

Publié le 15 Déc 2014

M.-H. CARACO, centre d’Imagerie médicale JURAS, Paris, Service de radiodiagnostic, hôpital René Huguenin, Institut CURIE

L’IRM améliore la détection des tumeurs avec une sensibilité supérieure à 90 %, mais sa faible spécificité (70 à 85 %) nécessite des indications bien posées. Le dépistage systématique par IRM concerne les patientes à haut risque et sera annuel, couplé selon l’âge à une mammographie qui sera réalisée si possible au décours de l’IRM. Devant la détection de métastases, l’IRM sera indiquée à la recherche d’une localisation primitive. L’IRM sera d’un apport intéressant en cas d’image subtile à la mammographie, alors qu’en cas d’anomalie clinique, les indications sont très limitées. Dans le bilan d’extension, l’IRM n’est pas systématique en raison des faux positifs, mais est indiquée dans certaines situations (type histologique, clinique, terrain). Dans le suivi de cancer du sein, l’IRM est indiquée en cas de chimiothérapie néoadjuvante, de suspicion de récidive et si terrain à risque. En cas de prothèses, l’IRM peut être intéressante à la recherche de rupture ou s’il existe une indication oncologique.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité