Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie

Conduite à tenir devant une CIA du sujet âgé

Publié le 8 Déc 2014

P. GUÉRIN, L. LE GLOAN, Hôpital Guillaume et René Laennec, CHU de Nantes

La découverte d’une communication interauriculaire (CIA) chez le sujet âgé est une situation relativement fréquente qui amène à se poser la question de l’opportunité de son occlusion, qu’elle soit percutanée ou chirurgicale. Le cardiologue doit s’interroger sur l’opportunité ou non d’explorer, voire d’intervenir sur une malformation congénitale de découverte tardive, parfois fortuite, dans une population parfois peu demandeuse d’une prise en charge (« Docteur, puisque cette malformation existe depuis ma naissance… »). Nous aborderons le sujet en passant en revue les recommandations, puis en faisant le point sur l’intérêt que peut avoir la correction du défaut septal dans cette population, le mode de fermeture à favoriser et les problèmes particuliers souvent rencontrés. 
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité