Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Gérontologie générale

Patient agonique, pas si agonique…

Publié le 17 Mar 2014

A. PETROGNANI, Hôpital Sainte-Périne, Paris

La plupart des équipes médico-soignantes de gériatrie ont déjà été confrontées à ces malades présentant un tableau clinique d’agonie et censés décéder dans les 48 à 72 heures. C’est alors que des craintes peuvent émerger : ne pas donner toutes ses chances au malade, qui peut conduire à la surenchère thérapeutique, ou en faire trop, qui peut aboutir à arrêter tous les traitements.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité