Publicité
Article du journal gerontologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Neurologie

Vitesse de marche et substance blanche

Publié le 4 Juin 2012

Dr Charles Gouraud

Beaucoup d'études se sont intéressées au déclin cognitif chez les patients âgés mais celles sur le déclin des performances motrices sont plus rares. Pourtant, la diminution des activités de la marche est un témoin direct ou une cause importante de diminution des activités non routinières et de qualité de la vie. La vitesse de la marche est facile à quantifier et est utilisée depuis plusieurs années pour apprécier cet état moteur. Chez les sujets âgés, les facteurs limitant la marche sont nombreux. Plusieurs travaux suggèrent que la diminution de la vitesse de la marche peut être expliquée par une atteinte cérébrale sous corticale. Les lésions de la substance blanche sont fréquemment retrouvées chez les sujets âgés et elles ont été considérées pendant longtemps comme non spécifiques et sans conséquence clinique.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Publicité